Lisez les étiquettes, absolument...même sur les produits bio

Malheureusement, cela devient un must pour qui veut manger sainement ou qui veut savoir ce qu'il mange!

Notre réglementation européenne ne nous aide pas et on est bien loin d'avoir des indications claires sur nos étiquettes... sans parler du fait que c'est souvent écrit très petit... De là à dire que l'industrie agro alimentaire veut nous cacher ce que nous mangeons, il n'y a que un pas... que je fais volontiers! Bref, je suis en colère!

Les ingrédients à éviter

D'un côté on a les mauvaises graisses et les mauvais sucres, de l'autre côté on a les additifs.

Comment s'y retrouver ? 

  • En général, plus la liste des ingrédients est longue, plus c'est mauvais signe. Plus la liste est courte, mieux c'est.
  • Plus les ingrédients sont simples et non transformés, mieux c'est: du beurre au lieu d'huiles végétales hydrogénées, du sucre au lieu de sirop de glucose fructose, etc. 
  • Les huiles végétales deviennent nocives une fois chauffée (lisez notre article sur les graisses ), sauf l'huile d'olive, l'huile de tournesol oléique, l'huile de palme ou de coco et le beurre quand il est transformé en ghee. Quand vous voyez dans les ingrédients huile de tournesol ou huile végétale (souvent mentionné en dessous, dont saturés), il s'agit d'huiles hydrogénées et donc nocives. 
  • Lors d'un prochain article, nous nous étendrons sur les additifs. Mais pour faire simple ici, pas mal d'additifs sont interdits en bio, mais pas tous.

Quelques exemples en photo

Gouter Chocolat noir Evernat - Verdict: OK mais bof

Les matières grasses utilisées peuvent chauffer (huile de tournesol oléique). Le produit contient toutefois des graisses saturées. Elles viennent du beurre de cacao, OK!

Le sucre est du sucre.OK!

Bof: la liste des ingrédients est assez longue. Il y a des conservateurs, des épaississants et des antioxydants.

Filet de poulet Weight Watchers - Verdict : pas OK

Dextrose = sucre; Arôme: lesquels? quelle molécule?; E331= citrates de sodium, est un régulateur de l'acidité; E407= carraghénanes, est une algue rouge au fort pouvoir épaississant (cause des inflammations intestinales, des ulcérations et des coliques lors de tests sur animaux); E450 = sels métalliques de diphosphates, est un émulsifiant (sont exclus de la filière bio, trop de phosphates mèneraient à des dérèglements de l'organisme, notamment assimilation des minéraux tels que calcium et magnésium, ils sont également suspectés de causer l'hyperactivité chez l'enfant)... Imaginez donc ce qu'on fait à cette viande de poulet (dont on ne sait pas d'où elle provient) pour lui donner sa forme, son goût et sa consistance. Notez aussi que les normes industrielles laissent la porte ouverte sur les quantités d'additifs que les industriels peuvent mettre...

Un petit film pour vous convaincre qu'il faut vraiment lire les étiquettes

Christophe Brusset a travaillé pendant 20 ans dans l'industrie alimentaire. Son témoignage est édifiant!

En résumé

  1. Achetez les produits les plus bruts et les plus naturels possible.
  2. Evitez les huiles végétales chauffées (exceptés Olive, palme et tournesol oléique)
  3. Evitez les produits préparés, même bio, car ils contiennent quasi toujours des mauvaises graisses (Trans)

N'hésitez pas à commenter notre article, à le partager et à nous poser des questions! Merci!

Écrire commentaire

Commentaires: 0